Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des Lions de Menilmontant
  • : Le site du club mythique de l'est parisien
  • Contact

Recherche

Les Matchs

25 janvier 2017 3 25 /01 /janvier /2017 10:04

Contexte

Après un début d’année très convaincant, ponctué par trois victoires en match amicaux, les lions reprennent les matchs officiels avec un huitième de finale de coupe. L’adversaire du soir se prénomme « jeux en herbe », un nom hérité d’une période associative d’après leur capitaine.

Souverains en championnat, avec seulement deux défaites depuis le début de saison, les joueurs de JEH se présentent avec deux jeux de maillots, un signe qui ne trompe pas sur leur implication dans le foot. D’ailleurs ces adversaires ne sont pas inconnus des lions, qui se sont déjà inclinés contre eux par le passé.

Mais la coupe garde le charme si particulier des matchs couperets, propres à transcender les outsiders et niveler le niveau des équipes.

 

Feuille de match

Pour combler les nombreuses absences (Seichon, Nodé, Stan, Laurent, Pascalis, Quentin L, Arthur, Gaël, etc), deux nouveaux joueurs ont fait leurs classes ce soir : Pierre et Victor.

Au coup d’envoi, étaient présents : Djino dans les buts, Victor et Romain dans l’axe, Valentin et Jordan sur les ailes, un milieu récupérateur composé de PE et Alex, Antoine et Raph’ sur les côtés, Paul en meneur et Quentin devant.

Jérem’ et Pierre ont débuté sur le banc et sont ensuite rentrés comme milieu récupérateur et attaquant, respectivement.

 

Déroulé du match

Vous souvenez-vous d’Aimé Jacquet ? Pas l’entraîneur champion du monde 98, non : la marionnette des Guignols de l’info qui traînait son spleen en commentant le championnat de France de « liguaaiin ». Celui qui ne parvenait pas s’enthousiasmer pour un Bordeaux-Metz et frôlait le suicide en évoquant un Sochaux-Auxerre. Eh oui, la ligue 1 c’était l’image même du championnat ennuyeux, qui pouvait conclure une journée avec 5 0-0 à la clé. Bref, une mission impossible pour les commentateurs télé de Canal +. Mais ça, c’était avant…avant les festivals monégasques, par exemple.

Bref, tout ça pour dire qu’on a eu droit à un bon gros 0-0 ce soir.

C’est le résultat d’une opposition entre deux équipes bien en place, sans point faible véritable, appliquées dans leur jeu et suffisamment endurantes pour répéter les efforts défensifs jusqu’au coup de sifflet final.

On peut se souvenir des quelques occasions ratées par les lions, notamment un but de Quentin (frappe en lucarne après un contre en profondeur) en première période, refusé pour hors-jeu. Plus tard, Pierre a adressé une tête hors du cadre et Paul a expédié un tir au-dessus de la transversale, sur une reprise difficile. Et c’est à peu près tout pour la première période.

En seconde mi-temps, les joueurs de JEH ont obtenu quelques situations intéressantes, sans se montrer tranchants. Les lions ont répliqué avec notamment une frappe en rupture de Pierre, qui a fini sa course sur le poteau. Alex a allumé une mèche à 30m sur une sortie de corner, sans réussir à inquiéter le gardien.

Incapables de forcer la décision, les lions se sont présentés à la séance de tirs aux buts. Face à un gardien adverse très performant dans cet exercice, ils ont dû prendre des risques en visant les coins. Alex, Raph’, PE et Jérem’ sont parvenus à marquer, mais le tir de Paul a été repoussé par le poteau. En face, les tireurs de JEH ont eu une réussite maximale, avec 5 tirs convertis.

Ce soir, c’était la coupe et il fallait un vainqueur. Valeureux et appliqués dans le jeu, les lions n’ont pas su forcer la décision dans le temps réglementaire. Ils quittent donc l’aventure la tête haute, conscients d’avoir haussé leur niveau à celui d’un adversaire qui leur est historiquement supérieur. Il faut aussi signaler l’excellent état d’esprit qui a régné sur le terrain durant toute la rencontre : c’était un beau match, malgré la déception au final !

Partager cet article
Repost0

commentaires