Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des Lions de Menilmontant
  • : Le site du club mythique de l'est parisien
  • Contact

Recherche

Les Matchs

13 décembre 2016 2 13 /12 /décembre /2016 10:31

Contexte 

A l’approche des fêtes de fin d’année, alors que la température s’approche du zéro et sous une pluie légère, les lions ont débuté leur seconde compétition de la saison 2016-2017, à savoir la coupe de foot loisir. Après un début de saison poussif qui a rapidement éteint nos rêves de titre de champion, le mois de novembre a marqué une inflexion des résultats (formulation présidentielle) qui s’est traduite par une succession de deux victoires consécutives. Est-ce déjà le début d’une série ? C’était l’enjeu du match de ce soir.

 

Feuille de match

Le match a débuté avec une composition très classique en 4-2-3-1, avec Djino aux cages, Valentin et Jordan en défense centrale, Pascalis et Laurent sur les ailes, Antoine et Alex en récupérateurs, Jérem’ en meneur de jeu, épaulé par Gaël à gauche et Raph’ à droite. Quentin a occupé le poste d’attaquant en début de match.

Arthur et PE ont débuté sur le banc, avant de rentrer en meneur et en récupérateur, respectivement. Les nombreux changements (tous les quarts d’heure) ont conduit à beaucoup de bricolage/interversions tactiques.

 

Déroulé du match

Lors du repérage de la pelouse, et pendant que ses coéquipiers s’entraînaient aux pénaltys, Jordan a fait remarquer que le terrain était d’une largeur inhabituelle, propice au jeu à terre tout en latéralité qui fait rêver les catalans. Bien vu. Pourtant, dès les premières minutes les joueurs de l’équipe « cailloux » ont mis une application à sauter les lignes. Les lions ont répondu en défendant assez bas et en relançant rapidement les ballons. Très rapidement, les deux équipes se sont donc retrouvées coupées en deux.

Après plusieurs situations intéressantes pour les lions (frappe de Gaël au-dessus de la barre, pigeon abattu par Antoine), les joueurs de cailloux profitent du déséquilibre pour adresser un long ballon à leur attaquant gauche. Celui-ci place une accélération, puis une frappe croisée qui vient tromper Djino (0-1 ~5e min).

Ce but intervient contre le cours du jeu, mais sanctionne surtout un manque d’agressivité à la récupération, amplifié par le trop grand espace entre les lignes défensives.

Heureusement, la réaction ne s’est pas fait trop attendre : sur nouveau déboulé côté gauche, Gaël enchaîne un crochet exter’ et un crochet inter’ avant d’être bousculé par son vis-à-vis. L’arbitre n’a pas hésité et a désigné le point de pénalty, malgré les contestations des locaux. Mis en confiance par son échauffement, Raph’ a converti l’occasion d’un tir à ras-de-terre, petit filet, côté ouvert (1-1 ~15e min). Voilà ce qui s’appelle rendre à Cailloux la monnaie de sa pièce. Et oui, j’ai réussi à placer un nom de Pokemon dans un débrief.

Rentré quelques minutes plus tôt, Arthur a eu tout d’abord une occasion chaude, mais n’a pas su cadrer sa frappe, trop enlevée. Mais sur un coup franc tiré par PE, il a fait étalage de sa technique en enchaînant contrôle, crochet exter’ et frappe dans le petit filet opposé (2-1, 25e min).

Dans la foulée, les lions se sont de nouveau montrés dangereux, avec un tir que le gardien adverse a mal jugé et qui a fini sa course sur le poteau.

Pourtant, les lions vont de nouveau se faire surprendre avant la pause avec un superbe débordement sur l’aile droite, ponctué d’un petit pont en talonnade, puis d’un centre au deuxième poteau, repris de volée par les géologues (2-2, 45e min). Il s’agit certainement du but du match et il a permis aux lions à garder la tête froide durant la pause.

Au retour de la pause, les lions ont contrôlé le jeu avec un axe composé d’Alex en défense centrale, de Jérem’ en 6, d’Arthur en meneur et de Quentin en pointe.

Malgré les offensives incessantes, c’est sur un corner que les lions vont de nouveau trouver la faille. Tiré par Arthur, celui-ci est magnifiquement dévié dans ses cages par un défenseur (3-2, 55e min).

Quentin a eu plusieurs fois l’occasion d’alourdir la marque, sans réussite.

Finalement, c’est Raph’, lancé par Quentin, qui a clôt le score avec un dernier but en fin de match (4-2, 70e min). Avec deux buts d’écart, les joueurs de Cailloux ont fini par relâcher la pression, permettant aux lions d’atteindre le prochain tour de la coupe.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires